Unistella : Des oeuvres d’art sur le bout des doigts.

Je suis sûre (ne fais pas genre, je te vois) que tu as visionné il y a peu le nouveau MV de BLACKPINK, ‘뚜두뚜두 (DDU-DU DDU-DU).
Je te le remets ici car je ne peux pas m’en empêcher (première écoute, j’étais de marbre, à la deuxième écoute je me suis surprise à fredonner le ddu-du ddu-du).

Est-ce que tu fais le lien entre l’article et BLACKPINK ? Non, toujours pas ? Alors voilà :


Leurs manucures parfaites viennent de la nail-artiste coréenne du nom de Park Eunkyung, plus connue sous le pseudonyme d’Unistella.
Peut-être avez-vous déjà entendu parler d’elle grâce son compte Instagram @nail_unistella ou avez-vous déjà vu ses designs pour ongles : le « Shattered Glass Nail » (Ongle à effet verre brisé). Cette technique avait fait le tour des réseaux sociaux à l’époque 2015 (quand même, on vient de loin).

Park eunkyung - Glass nails

Les Glass nails ont l’aspect de morceaux de verre iridescent, et viennent tout droit de l’imagination de l’artiste, qui a essayé de recréer l’aspect intérieur d’une abalone en superposant plusieurs morceaux très fins d’un film holographique, le tout recouvert par une couche de top coat transparent.

On peut supposer que ce nail-art doit avoir un certain coût, mais n’ayez crainte, l’artiste Park Eunkyung a sorti certains de ses modèles (dont celui-ci) en version stickers en collaboration avec Modi, à appliquer directement sur l’ongle (En édition limitée à l’époque snif snif)

park-eunkyung-unistella-nail-art-glass-stickers



En mars 2018, Unistella a fait parler d’elle via le scandale avec l’entreprise “Sally Hansen”. En effet, le célèbre « shattered glass nail » en stickers cité plus haut, ainsi que certains autres modèles célèbres tel que le wire nail ou le diamond nail de Park Eunkyung, se sont vu être mis sur le marché par l’entreprise américaine “Sally Hansen”. Celle-ci s’est targuée de lancer une nouvelle ligne de stickers pour ongles appelée “K-Beauty Design Kit”.

Après qu’Unistella les a contacté, l’entreprise outre-atlantique lui a répondu par un message assez malhonnête : “ Le design que nous avons lancé de notre collection ne sont pas vos designs. Comme je suis sûr que vous le savez déjà, les formes basiques comme les coeurs, lèvres et lignes ondulées, ou design ressemblant à du verre brisé, ne peuvent pas être détenus par droits d’auteur”.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.



Le kit est toujours disponible sur leur site, mais plusieurs points de ventes qui vendaient ceux-ci, tel que Target, ont retiré le fameux produit des rayons, après que les réseaux sociaux s’en sont mêlés. Beaucoup de stars, amis ou clientes de Park Eunkyeung telle qu’Irene Kim, lui ont apporté un certain soutien, mais aussi une chance de mettre en lumière médiatiquement le vol de ses créations

I am a believer of art in all forms- no matter how big or small. It saddens me to see original designs not getting the credit they deserve. As a beauty junkie and nail art lover, I know how hardworking & passionate @nail_unistella is about her form of art. I used to live near her studio and on my way home from work, I’d see the lights in her studio on at all hours of the night. And to see such a large company like @sally_hansen that sells largely to women, bullying and stealing a fellow woman artist’s work so blatantly is heartbreaking and disappointing. Please don’t call your products “K-design,” when you aren’t even giving proper credit or compensation to the original artist that came up with these ideas, who happens to be Korean…where’s the “K-credit”? 🤔 I love you so much @nail_unistella unni and we will make sure you and your art gets the justice it deserves. 🇰🇷❤️🙏🏻 #girlssupportgirls

A post shared by Irene Kim 아이린 (@ireneisgood) on

Ce qui rappelle beaucoup les différents cas des vols de designers par des marques commerciales telle que Zara.

Ici, les designs de l’artiste Tuesday Bassen et les pins de Zara :
Zara et Tuesday Bassen

Heureusement qu’à notre époque, la puissance (attention, je ne dis pas que celle-ci est toujours bénéfique) des réseaux sociaux ont permis de très vite exposer le vol des petits designers par de plus grandes entreprises.

 

Ce « scandal » n’a pas découragé notre nail-artist. Ses modèles ont été souvent portés lors des défilés de la Seoul Fashion Week et font souvent le buzz, comme au show de Steve J et Yoni P pour leur collection printemps-été où elle a créé ce modèle d’ongle où seule la base est colorée.
unistella pour Seve J Yoni P 2016
Ou alors ce modèle d’ongle transparent au bout pour le défilé de Mag&Logan qui a tapé dans l’oeil des médias en 2016 :
Mag&logan unistella

Mais cette année marque un nouveau pas pour la créatrice : Elle lance une nouvelle ligne de bijoux. Pour ongles. (oui, vous avez bien lu, des bijoux pour ongles !). Vous pouvez retrouver les modèles sur son instagram spécialement dédié 

Personnellement, nous adorons la créativité de cette artiste, ainsi que sa nouvelle collection que l’on trouve totalement canon. Sa fanbase sur Instagram ainsi que ses contacts avec certaines célébrités l’ont aidé à défendre son design contre les plus grandes entreprises qui, éhontément, volent à leur aise les idées de petits créateurs. Nous espérons vous avoir fait prendre conscience d’un fait souvent méconnu par la majorité des clients achetant dans des magasins “mainstream” tout en vous faisant découvrir la talentueuse Park Eunkyeung.

Et vous, que pensez-vous de ses créations ? Connaissiez-vous son travail ? Dites-nous tout en commentaire !