Identité visuelle et flagship : Une approche à la coréenne

Contrairement à chez nous, les Coréens ne lésinent pas sur les moyens quand il s’agit de marketing visuel. Et cela va du packaging jusqu’au magasin en lui-même. Alors oui “chez nous”, cela se fait aussi : Yve Rocher avec ses tons claires et ses touches de vert pour le côté “naturel”,  Lush qui joue sur le côté “artisanal” avec ses étagères en bois brut, ou encore  Sephora, qui opte pour une combinaison de noir et de blanc rappelant les codes du luxes. Mais les enseignes coréennes comme Etude House, Innisfree, Stylenanda, Chuu (entre autres) ont mis la barre très haut : On reconnaît l’identité d’une marque dès que l’on est devant la façade des magasins.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’exemple le plus parlant serait les magasins physiques d’Etude House. Ils ont tous une façade similaire : Bâtiment blanc aux allures de maison de poupées, faux toit tuilé rose. Le décor à l’intérieur est aussi dans cette thématique du mignon rose. Tout est fait pour sentir que l’on est rentré dans un monde rappelant celui des magical girls, les packaging sont extrêmement mignon et le rose est omniprésent.

Etude House

Innisfree se la joue plus “nature” comme Yves Rocher. Beaucoup de bois clair, meubles blancs, lumière tamisée et quelques touches de vert surtout présentes sur les produits et parfois sur un pan de mur recouvert de fausses végétations.

Innisfree
Les packaging de Innisfree, bien qu’ils soient sobres, donnent l’impression d’être plus « travaillés » que ce que l’on peut retrouver chez par exemple Yves Rocher. Leurs produits ont une certaine unité, et sont mis en scène avec un arrière plan esthétique et « zen ». Si il y a des motifs ou images qui doivent s’illustrer, ils sont toujours minimalistes, dans un même camaïeu de couleurs et donnent une impression de qualité, là où Yves Rocher a parfois l’image de packaging “cheap”, alors que tous deux ont la même gamme de prix.

Innisfree

Produits Innisfree

Yves rocher

Produits Yves Rocher

Nous arrivons à un tout autre niveau avec les magasins “flagship”.


Mais tout d’abord, qu’est-ce qu’un magasin “flagship” ?

C’est un magasin dit “principal” de la marque, où celle-ci transparaît le mieux au travers de concepts bien rôdés.

Pour exemple, le magasin flagship de Stylenanda et 3CE à Myeongdong, où l’on peut retrouver leur magasin sous forme d’un hôtel. Chaque étage est dédié à un service ou une pièce que l’on peut retrouver dans ce genre d’établissement et est décoré comme tel avec parfois une catégorie de vêtement spécifique correspondant à l’étage.

LOBBY flagship
Le premier étage fait référence au hall d’accueil et dispose en son centre et à l’arrière de produits de beautés 3CE (La marque maquillage de Stylenanda). Vous pouvez même acheter de fausses clés de chambres d’hôtel. Ici pas de vêtements, juste un avant-goût des cosmétiques.

SPA flagship
Le deuxième étage dispose d’un balcon donnant sur le rez-de-chaussée. Il est modelé à l’image d’un “Spa” (enfin, c’est ce qui est écrit sur le plan des étages) avec sa baignoire au fond de la salle, et des lavabos en marbre blancs avec leurs miroirs dorés au centre rappelant une salle de maquillage de luxe.  Cette pièce contient des produits de beauté 3CE en plus larges quantités que l’étage précédent.

Rooms flagship
Le troisième étage étant les chambres, vous retrouverez des habits sur cintres le long des murs. Des chaussures sont disposés sur une étagère au fond de la salle, juste à côté d’un fauteuil vert émeraude où vous pouvez vous asseoir pour les essayer.

Laundry flagship
Le quatrième est la blanchisserie. Ici, des tambours de machine à laver sont remplis d’habits et tournent. Les chapeaux et accessoires sont abondants dans cette section.

POOL FLAGSHIP copie
Le dernier étage est à l’image d’un penthouse de luxe. Des chaises et tables sont disposées dans le décor d’une piscine. Ici la catégorie de vêtement exposés sont des maillots de bains principalement, avec les accessoires qui vont avec : Chapeaux, lunettes de soleils, sandales. Au fond vous pourrez déguster certaines spécialités tendances du moment (le truc pour vous la péter sur Instagram). 
Le toit dispose d’une large terrasse. Entourée de plantes vertes, celle-ci est remplie de grands coussins/poufs pour pouvoir s’allonger et se relaxer d’avoir traversé les 5 étages de cet hôtel/magasin.

Ce flagship est un exemple parfait qui illustre l’approche culturelle coréenne pour ce genre de consommation, face à la Belgique/France.
Les consommateurs coréens portent souvent beaucoup plus attention à l’établissement qui contiendra leurs produits. Des cadres à thématiques divers, temporaires (comme c’est le cas avec le Flagship Pink Hotel de Myeongdong) sont utilisées à la promotion de leur produits, ou permanent, comme la façade des Etude House.

Il faut aussi noter que chez nous, nous misons beaucoup sur le minimalisme qui est très en vogue. Et quand on vous dit minimalisme, on parle de cela littéralement; du blanc, du noir, un peu de métallique, des meubles carrés et propres.
En Corée du Sud, il y a beaucoup plus de genres qui sont simultanément à la mode, sans forcément tomber dans le mauvais goût. Le minimalisme à la scandinave peut rencontrer le mignon/rose, et côtoyer tout aussi un autre genre plus urbain/street : des styles que l’on ne trouve que très rarement en Belgique et en France pour l’identité visuelle d’un magasin; peut-être une ou deux boutiques indépendantes, mais pas à une aussi grande échelle qu’en Corée du Sud. Et c’est bien dommage, car cela est toujours sympa d’avoir un énorme faux hôtel rose en pleine Rue Neuve à Bruxelles …

Ecrit par : Lena